Depuis 1864, six générations de vignerons se sont attachées à perpétuer l’ancestrale vocation agricole de cette petite région du Nord de la Catalogne et à tirer le meilleur parti d’un terroir prédestiné. En 1989, Pierre et Marie-Claude FONTANEIL ont crée le DOMAINE FONTANEL, fruit du rapprochement de leurs deux familles.

En 2017, Elodie et Matthieu Collet ont pris leur suite, accompagnés par Pierre. Vous continuerez à trouver les cuvées qui font l’identité du Domaine.

Depuis 1864, six générations de vignerons se sont attachées à perpétuer l’ancestrale vocation agricole de cette petite région du Nord de la Catalogne et à tirer le meilleur parti d’un terroir prédestiné. En 1989, Pierre et Marie-Claude FONTANEIL ont crée le DOMAINE FONTANEL, fruit du rapprochement de leurs deux familles.

En 2017, Elodie et Matthieu Collet ont pris leur suite, accompagnés par Pierre. Vous continuerez à trouver les cuvées qui font l’identité du Domaine.

Elodie a grandi dans le Nord. Elle a connu Matthieu lors de ses études à l’Institut supérieur d’Agriculture de Lille à la fin des années 90. De nombreux stages et un semestre dans la filière vitivinicole à L’École supérieure d’Agriculture d’Angers ont amené le jeune couple à s’unir autour d’une passion commune : Le vin. Elodie a travaillé plus de 10 ans dans l’analyse sensorielle. Elle œuvre aujourd’hui avec une sensibilité acquise au fruit de ses expériences et connaissances dans les métiers de l’alimentation.

Matthieu a ses racines en Picardie. Amoureux de la terre et passionné d’agriculture, il a grandi dans une famille d’éleveurs et d’agriculteurs. Ingénieur Agronome, il a travaillé un temps dans la filtration des vins en Alsace, Champagne et Bourgogne ; puis dans les procédés industriels agroalimentaires, avant de choisir par passion un itinéraire vigneron. Retour sur les bancs de l’école et en stage pour le couple, qui suit la formation d’Œnologue à la faculté de Pharmacie de Montpellier en 2015/2016 avant de choisir le Roussillon comme terre d’attaches. Antoine et Agathe, leurs enfants, les accompagnent dans l’aventure et mettent volontiers la main à l’ouvrage.

Elodie a grandi dans le Nord. Elle a connu Matthieu lors de ses études à l’Institut supérieur d’Agriculture de Lille à la fin des années 90. De nombreux stages et un semestre dans la filière vitivinicole à L’École supérieure d’Agriculture d’Angers ont amené le jeune couple à s’unir autour d’une passion commune : Le vin. Elodie a travaillé plus de 10 ans dans l’analyse sensorielle. Elle œuvre aujourd’hui avec une sensibilité acquise au fruit de ses expériences et connaissances dans les métiers de l’alimentation.

Matthieu a ses racines en Picardie. Amoureux de la terre et passionné d’agriculture, il a grandi dans une famille d’éleveurs et d’agriculteurs. Ingénieur Agronome, il a travaillé un temps dans la filtration des vins en Alsace, Champagne et Bourgogne ; puis dans les procédés industriels agroalimentaires, avant de choisir par passion un itinéraire vigneron. Retour sur les bancs de l’école et en stage pour le couple, qui suit la formation d’Œnologue à la faculté de Pharmacie de Montpellier en 2015/2016 avant de choisir le Roussillon comme terre d’attaches. Antoine et Agathe, leurs enfants, les accompagnent dans l’aventure et mettent volontiers la main à l’ouvrage.

Le Terroir

L’argilo calcaire

Composé de calcaires gélifractés et de sols assis sur des sortes de grès, avec des galets roulés sur 40 cm de profondeur, il donne des vins ouverts avec des tannins fondus combinant finesse et personnalité.

Les marnes schisteuses

Etablies sur l’effondrement des Fenouillèdes, les marnes schisteuses de l’Albien-Aptien sont intercalées de bancs gréseux souvent noirâtres. Composées de calcaires gélifractés installés sur des marnes noires et d’épaisses couchent d’argile. Elles donnent des vins acidulés, moelleux ayant beaucoup de délicatesse.

PHILOSOPHIE

Puisque que nous parlons de vins, nous avons choisi de nous installer à Tautavel pour la qualité des terroirs qui bordent l’Agly et ses affluents à Tautavel, Vingrau et Maury. En particulier à Tautavel, où la richesse des terroirs est peu commune. Une diversité qui offre des possibilités de créer des assemblages et cuvées d’exception. Mais bien au-delà d’un métier, l’ambiance sauvage, la nature préservée, entre mer et montagne et notre volonté de nous ancrer dans un territoire riche de sens et d’Histoire nous ont amené ici. Une vallée au sein de laquelle tant de générations ont travaillé la terre, pour donner le meilleur d’elle-même.
Le vin est le fruit de la terre et aujourd’hui plus que jamais, la préservation de l’environnement, est notre préoccupation quotidienne. A la vigne tout d’abord. Nous avons décidé de limiter au strict nécessaire toute intervention culturale. Au-delà des labels, qui parfois s’enlisent dans des carcans administratifs insensés, nous œuvrons avec le bon sens paysan. La terre nous parle, le ciel nous parle, les plantes témoignent, et nous, nous sommes au milieu d’un équilibre aussi complexe que fragile. Nous ne prétendons pas maitriser la nature, mais tout simplement, l’accompagner dans ses changements, et l’aider à nous apporter le meilleur, pour produire les plus beaux raisins possibles. Nous adoptons les pratiques les plus vertueuses, en suivant principalement le cahier des charges BIO, avec l’usage d’interceps pour désherber sans chimie. Nous n’utilisons plus aucun principe actif présentant un risque majeur avéré pour notre environnement ou notre santé (plus aucun produit classé CMR). Nous adoptons les principes de confusion sexuelles pour bannir l’usage systématique d’insecticide. Notre objectif est donc de produire très bon, bien, et avec l’impact environnemental le plus faible possible, même si cela coûte plus cher, est plus risqué, et demande plus de travail. Notre domaine est certifié Haute Valeur Environnementale au niveau le plus élevé (niveau 3) depuis notre millésime 2018.
A la cave, notre travail est assez simple. Simple parce que nous rentrons des raisins d’excellente qualité, sains et à maturité optimale. Après des vinifications traditionnelles, nous procédons pour nos vins rouges à des élevages longs. En moyenne, nos vins ont séjourné 18 mois en cave et 6 à 12 mois en bouteille avant la vente. Les exceptions concernent nos blancs et rosés qui offrent le meilleur d’eux-mêmes dans leur jeunesse. Nous restons très en dessous des plafonds de sulfitage adoptés par le cahier des charges BIO. De plus, nous ne faisons appel qu’à de rares produits œnologiques, compatibles avec les vinifications en BIO.

Horaires d’Accueil

Avril à Octobre
15h00 – 18h00

Ouvert jusque 23h les mercredis
de Juillet et Août

(Marchés Nocturnes dans le village)

TEL : + 33 6 11 07 01 22 | +33 6 61 65 21 41

Nous Contacter

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

À consommer avec modération.

Mentions Légales